Centre de Recherche International Voi Analyse

Langue d'affichage

 

La voix dans la politique

Seminaire CRIVA Mardi 8 Novembre 20h30, avec Izabel Szpacenkopf, Adriana Varona, Zora Domic & Claire Gillie

voix de nos maitres

ARGUMENT :

Michel Poizat auteur de Vox Populi, Voix Dei écrivait : « Il y a dans l’oralité politique, chez ceux qui y excellent, et qu’on désigne du nom de « tribun », une façon de mobiliser les enjeux de la voix qui n’est pas sans se rapprocher très étroitement des modalités par lesquelles l’artiste lyrique, celles qu’on nomme « divas », les mobilisent également. L’analyse de la comparaison de ces deux situations en apparence très dissemblables va nous aider à repérer la place et l’enjeu de la voix comme telle par rapport au langage, au signifiant et au signifié, et aux conséquences qui peuvent en découler du fait de cette focalisation sur la dimension de la voix comme telle et non plus sur celle du discours. [...]

L’art lyrique tout comme le tribun politique nous révèlent donc que émergence de la voix comme telle et émergence du sens, de la signification ne font pas bon ménage. Ce que repère bien d’ailleurs l’expression populaire à propos de l’orateur politique : « Qu’est-ce qu’il parle bien ! Au fait qu’est-ce qu’il a dit ? ». La question du pouvoir oratoire a été bien souvent étudiée, et depuis l’antiquité, mais pratiquement toujours à partir de la rhétorique, ou de l’analyse du discours. Comme si le pouvoir d‘ émotion de l’opéra était étudié à partir de l’analyse des livrets. Or chacun sait bien, en matière d’opéra, comme en matière d’orateur politique, que « les paroles comptent moins que la musique ». Comme le souligne David Butler dans sa présentation du travail d’Atkinson, l’un des principaux analystes des techniques oratoires des orateurs politiques dans son ouvrage «Our masters’ voices », « la voix de nos maîtres ».

Dans le sillage de Michel Poizat nous interrogerons ces ténors et ces divas du politique ; à quelle écoute passive ou subversive nous convoque la pulsion invocante quand elle se fait vociférante ?