Centre de Recherche International Voi Analyse

Langue d'affichage

 

"Voix de l'Exil"

Colloque CRIVA du Jeudi 28 Mars "Voix de l'Exil"de 10h à 18h à la mairie du 9eme (et en Zoom).CRIVA Les voix de lExil affichenoms light

 

Argument

"L’histoire nous impose, d’un siècle à l’autre, sa cohorte d’exodes, d’émigrations massives : toute sortie de territoire sonne comme une « sortie de route » d’un destin arrêté aux frontières des déterminismes, des édits et des discours. Exilé si ce n’est banni de son histoire, de ses ancêtres, de ses racines, le sujet du social comme le sujet de l’inconscient ploie sous les vents contraires de la délocalisation qui lui est imposée ou qu’il s’inflige. À bout de souffle, à bout de voix, perdu de langue, il s’engage dans une longue transhumance qui le déracine de sa terre matricielle. Confronté à la perte et la nostalgie (Sehnsucht) de ses origines, s’ouvre en lui cet espace « hors-sol » de l’exil, strié d’empreintes, de traces cicatricielles d’un non-lieu vidé de sens.
Là où s’enkyste la souffrance de l’absence, c’est aussi là que s’enkyste ou s’ankylose sa voix condamnée au silence. Voix qu’il emporte pour seul bagage… Voix mutante qui a pourtant déjà connu l’exil de la pure vocalité jouissante des premiers balbutiements, pour se constituer en porte-parole, et s’aventurer hors des frontières du corps. Mise à l’épreuve de la jouissance et du discours, il arrive que la voix objecte à la parole, se cabre, se fasse voix dissidente, s’exile du corps et déserte le champ de la rencontre avec l’autre. Mais confrontée à l’impératif de la contrainte, tenue pour hors-la-loi, il arrive alors que la voix objecte à la demande de l’autre, s’arrache à son mutisme et invite le sujet exilé à un autre voyage : celui de la pulsion invocante, qui en appelle à une écoute autre, pour que sa parole puisse advenir.
C’est bien à cette traversée vers une terre d’Ailleurs, inconnue et encore innommable, que convoque l’analyse, s’inscrivant dans le temps du désir qui abolit la chronicité. Terre d’asile où l’écoute et le transfert se conjuguent pour permettre de nous sentir, à l’invitation de Freud, « comme à la maison au cœur de l’étranger inquiétant » (heimisch im Unheimlichen)".

Premier PROGRAMME indicatif du Colloque CRIVA

  • Paul-Laurent ASSOUN: Pulsion de départ et voix du retour : le sujet exilé
  • Alessandra BERGHINO : De l’ostracon (ὄστρακον) à une langue comme refuge
  • Claire GILLIE : De Pitchipoï au divan ; l’écoute comme terre d’asile
  • Bettina GRUBER : Ce petit accent qui fait résonner une jouissance exilée
  • Ghilaine JEANNOT-PAGES : L’exil ou le pacte du silence
  • Max KOHN : Tous exilés de notre scène primitive
  • Lysiane LAMANTOWICZ: Exil et voix connectées
  • Jean Oscar MAKASSO : Bannissement et interdit du retour : la mise en quarantaine de la voix
  • Angela PEDUTO: Voix de l’exil, voix du désir
  • Laura PIGOZZI : On ne peut parler que dans l’exil
  • Magali ROUMY AKUE: eXil : part d’inconnu.e
  • Véronique TRUFFOT : Réenchanter la voix des esprits au Gabon : de l’exil au corps-terre d’asile
  • Valentina VANNETTI : Les voix exilées des fantasmes: la voix du coq, du pendu, du sopraniste
  • Adriana VARONA : Tricoter avec la parole
  • Natacha VELLUT : Quitter la voix de l’autre

Vous souhaitez vous inscrire au colloque

Colloque CRIVA du Jeudi 28 Mars "Voix de l'Exil"

qui aura lieu le 28 mars 2024

Seuls les caractères alphanumériques accentués ou non sont valides, ne sont pas acceptés : - _ '
Entrée non valide
Entrée non valide
0.00 €EUR Entrée non valide